2 Web

l’aventure dans la nuit des Boissons Rouges à Segré. La noche de aniversario del mejor bar de Segré Francia.

A 17h00, j’ai quitté mon travail à Angers pour essayer d’arriver chez moi le plus vite possible et brancher la caravane. La nuit précédente, j’avais tout préparé, mais comme toujours avec le stress, j’ai oublié de prendre la sauce habanero du congélateur … (avec des piments d’un agriculture paysanne AMAP).
Tout est prêt, nous sommes partis pour le centre de Segré à 18h sans soleil et ma femme me dit: as-toi connecté les lumières du camion de nourriture?
-Noooo!
Je me suis garé devant la préfecture et je l’ai connecté, heureusement, aucun policier n’était à proximité.
Déjà sur place, Romain et Arnaud nous ont reçus et nous ont aidé à nous connecter. Nous avons commencé à préparer les « pelliscadas » qui sont des petites tortillas de maïs, haricots, fromage fondu et sauce pimenté.
Quand Romain a annoncé qu’il était temps de donner l’apèro à leurs clients. Anaïs me demande: est-ce que la nourriture est prêt?
– Noooo!
Je les ai oubliés dans le réfrigérateur de la maison …
Mais mes beaux-parents qui s’occupaient de notre bébé étaient à la maison, alors nous leur avons parlé au téléphone et dans 5 minutes ils sont arrivés avec les plateaux prêts. UUUf !!
A partir de 20h00 que nous ouvrons au public, nous n’arrêtons pas. C’était incroyable d’entendre dans la bouche de nos clients ce qu’ils pensaient de notre cuisine. Nous avons eu trois types de sauces, un pas si épicé, un moyen épicé avec des piments d’espelette et un autre très épicé avec des piments habanero. Et pour notre surprise le plus demandé était la sauce la plus chaude.

Parceque Manger un « gringa » avec des tortillas mexicaines de maïs bleue fait à la main, avec la « Tinga » avec des tomates d’un producteur paysanne AMAP et escalopes de dinde Label Rouge ou de la viande avec des pommes de terre à base de viande caissette bourguignon d’un producteur local du Lion d’Angers et emmental. Il est presque forcé de mettre la sauce chaude que nous faisons à la maison avec la recette de Mamie Zony (ma mère). La saveur remonte directement au Mexique, à la cuisine traditionnelle avec cette odeur de « comal et bois de chauffage ».
Comment Severine m’a dit: Tu as le soleil dans la bouche.
Nous avons également apprécié de discuter avec nos clients comme Kevin qui, avec ses commentaires nous a fait la nuit pendant qu’il demandait et a demandé « gringas » bien épicées.
Nous avons terminé à 00h30, quand je suis descendu du Le Mexivan, mon voisin Alexis m’a reçu avec une bouteille de vin. Il était heureux comme nous pour la grande nuit. Nous avons aussi pu parler et rire avec nos nouveaux amis. La vérité était au début j’étais nerveux mais cette nuit j’ai dormi avec un sourire dans ma bouche et tout cela grâce à ma femme..

 

La noche del aniversario del Boisson Rouge.

A las 17.00h salí de mi trabajo en Angers para tratar de llegar lo más pronto posible a mi casa y enganchar la caravana. La noche anterior había preparado todo, pero como siempre con el estrés, olvidé sacar la salsa de habaneros del congelador.

Todo listo, partimos rumbo al centro de Segré a las 18.00h ya a oscuras y mi esposa me dice: ¿conectaste las luces del food truck?

-Noooo!!

Me estacioné frente a la comisaría y lo conecté, por suerte ningún oficial de policía estaba cerca.

Ya en el lugar Romain y Arnaud nos recibieron y nos ayudaron a conectar el Food truck para comenzar a preparar  las « pelliscadas » unos sopesitos de frijoles, queso fundido y salsa picante.

Cuando Romain nos anunció que ya era hora de darle el aperitivo a sus clientes, Anaïs me pregunta: ¿ya tiene lista la tinga de pollo y la carne con papás?

Noooo!!! las olvidé en el refrigerador en la casa…

Lo bueno es que mis suegros habían venido a cuidar a nuestro bebé, les hablamos por teléfono y en 5 minutos llegaron con las charolas listas. UUUf!!

De las 20:00 h que abrimos al público no paramos, fue increíble escuchar en la boca de nuestros clientes en directo lo que pensaban de nuestra cocina. Teníamos tres tipos de salsas, una no tan picante, una medio picante con chiles de espelette y otra súper picante con habaneros y para nuestra sorpresa la más solicitada fue la salsa más picante.

Y es que, comer una « gringa » con tortillas de maíz azul mexicano hechas a mano, con tinga de pavo con tomates de un productor de la AMAP y escalopas Label Rouge ó carne con papás elaborada con carne “caissette bourguignon” de un productor local del pueblo de: Le Lion D’Angers y queso emmental.  Es casi obligado ponerle la salsa picante que hacemos en casa con la receta de la abuelita Zony (mi madre). El sabor te remonta directamente a México, a la cocina tradicional con este olor a « comal y leña ».

Cómo me dijo Severine: Tienes el sol en la boca.

Además disfrutamos mucho platicar con nuestros clientes como Kevin que con sus comentarios nos hicieron la noche mientras pedía y pedía gringas.

Terminamos a las 12:30 am, cuando bajé del camión mi vecino Alexis me recibió con una botella de vino. Estaba feliz igual que nosotros por la gran noche, además pudimos platicar y reír con nuestros nuevos amigos. La verdad al principio estaba nervioso pero esa noche dormí con una sonrisa en la boca y todo gracias a mi esposa.

3
Leave a Reply

2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Angelica

Très beau article ! J’ai beaucoup aimé lire cette petite histoire plain de succès !!
Je vous admire !
Félicitations Le Mexivan !!!
Y que viva México en Francia !

Angelica

J’ai adoré cette petite histoire plain de succès !
Merci de partager.
Je vous admire et félicite Le Mexivan.
Que viva México en Francia con Le Mexican !